GNL Romac Fuels

Fin 2013 Eric Mattheeuw a eu l’idée de rendre les entreprises de transport plus écologique. Grâce à la coopération de Fluxys et Romac Fuels, nous avons commencé, en mars 2014 la construction d'une station de GNL sur notre site de Furnes. Elle est en cours de construction mais la fin des travaux est estimée pour fin juin début juillet. Cette station sera accessible pour chaque compagnie de transport pourvu de camions équipés du système GNL. Pour les voitures il y aura une possibilité de s’approvisionner en GNL dans un futur proche.

Nous travaillons sur un avenir vert. Vous aussi?


    Qu’est-ce que c’est GNL?

    GNL est l’abréviation de Gaz Naturel Liquéfié.
    Le gaz naturel est liquéfié par refroidissement à -162 °C sous une pression normale. La liquéfaction réduit le volume du gaz. Sous état liquide il prend environ 600 fois moins de volume que sous état gazeux.
    Le GNL peut être transporté facilement depuis la source vers un dépôt de stockage (p. ex. GNL terminal Zeebrugge). Le GNL est grâce à sa forme compacte et sa haute valeur énergétique un combustible idéal pour le transport routier lourd.

    Avantages de GNL

    Bon marché

    Le GNL est moins cher que d’autres combustibles fossiles pour la même énergie.

    Plus propre

    Le GNL est un gaz inodore, non toxique et non corrosif. Il est le plus propre des combustibles fossiles.

    Sûr

    Le GNL est ininflammable. Le GNL s’évapore rapidement et ne laisse aucune trace sur l’eau ou le sol. En cas de fuite de GNL, il va simplement s'évaporer.

    D’où vient le GNL?

    Le Gaz naturel est liquéfié dans les pays producteurs et stocké dans un réservoir avant qu’il ne soit pompé dans un navire GNL.
    Puis ce navire transporte le GNL vers sa destination, où il est stocké dans des citernes isolées sous -162 ° c. Selon les besoins il est rendu gazeux et envoyé au client. Comme dans le terminal méthanier de Zeebrugge en Belgique.
    Le GNL est principalement produit en Australie, Indonésie, Malaisie, Qatar, Nigeria et Trinidad.

    Rouler avec le GNL?

    Le GNL est utilisé et stocké de manière similaire à un autre combustible. Il y a cependant quelques mesures supplémentaires nécessaires car on travaille avec un liquide cryogénique (liquide à une température extrêmement basse, ici-162 ° c). Vous devez porter des lunettes de sécurité et des gants isolants.
    Le réservoir dans lequel est stocké le GNL est un réservoir bien isolé. On peut le comparer à un gros thermos. Il maintient le GNL froid qui reste liquéfié. Pour pouvoir utiliser le GNL comme carburant il faut tout d'abord le retransformé en phase gazeuse et ensuite le transmettre au moteur pour être brûlé.

    Il y a deux façons d’utiliser le GNL comme combustible :
    Bi-carburant : Le diesel et le GNL sont utilisés comme combustible.
    Mono-carburant : uniquement le GNL est utilisé comme combustible.

    Bi-carburant :
    Dans un moteur bi-carburant, rien ne change sur le fonctionnement du moteur diesel. Des injecteurs gaz sont placés dans l'entrée d'air du carburant diesel et une commande de gestion du moteur supplémentaire est installée. Une partie du diesel est remplacée par le GNL. Cela peut représenter de 60 % à 70 % de substitution. L'efficacité énergétique d'un moteur diesel est donc maintenue. Cela se traduit par une combustion plus propre et une réduction des émissions de CO2. Ce moteur peut rouler à 100 % au diesel si le GNL n'est pas disponible. Mono-carburant :
    Un moteur mono-carburant fonctionne comme un moteur à essence. Le gaz est brûlé grâce à une bougie d'allumage.